Clément et Jérôme ont fondé Square IT Services il y a 10 ans. Démarrer de rien et devenir un acteur important sur le marché à force de persévérance est un résumé rapide de leur parcours. Découvrons ensemble leur histoire.

Portrait 2.0
Clément Gauger (gauche), Jérôme Migaud (droite), fondateurs et associés de Square IT Services
  • Qu’est-ce qui vous a poussé à créer votre entreprise et à devenir entrepreneur ?

Clément : « Entreprendre, c’est prendre des risques. Nous avions une envie d’autonomie, d’indépendance. L’idée était de créer une entreprise à notre image, classique mais sympa. Une entreprise dans laquelle on aime travailler et partager des expériences. Avant, nous travaillions mais sans vraiment avoir de liberté. »

Jérôme : « Quand on a créé Square, nous voulions créer une ambiance, pas que de travail mais générale, rallier tout le monde à notre cause et recruter des gens dans le même état d’esprit que nous. »

  • Est-ce un concours de circonstance, une rencontre ou un projet réfléchi sur le long terme ?

Clément : « Jérôme était responsable d’agence. Je suis rentré dans son agence en tant qu’ingénieur d’affaires et il y a eu dès le début un bon feeling entre nous. Sûrement insuffisant, car il n’a pas reconduit ma période d’essai (rire). Suite à une rupture prématurée de ma période d’essai, nous avons quand même gardé contact et discuté d’un projet commun. Grâce à Jérôme, j’avais du temps pour mettre en place le projet et lui avait le réseau qu’il fallait. Nous étions un peu comme le Twix droit et le Twix gauche, et on a fini par bouffer tous les Twix… Nous avons combiné tout cela et Square IT Services a vu le jour. »

  • Comment avez-vous déterminé votre activité ? Pourquoi une SSII ?

Jérôme : « A cette époque, nous cumulions à nous deux 15 ans d’expérience dans ce domaine. Nous avions donc une certaine connaissance du sujet suite à nos expériences passées. Nous connaissions les rouages à tous les étages d’une SSII. D’ailleurs, on ne dit plus SSII mais ESN. »

  • Avez-vous rencontré des difficultés ? Lesquelles ?

Clément : « Oui forcément. On se disait qu’avec notre expérience, on ne partait pas de zéro. Du coup, nous avons monté Square IT avec 1€ de capital. Au début, la plus grande difficulté a été le référencement de notre nouvelle structure. Cela nous bloquait dans nos réponses aux appels d’offres et impactait directement notre démarche de signatures avec les clients. Au départ, nous avons été portés. C’est-à-dire que nous étions devenus des sous-traitant de SSII déjà existantes et bien référencées sur le marché. On présentait nos candidats et ils les signaient pour nous. C’était compliqué. Nous avons donc décidé d’optimiser nos recherches sur un secteur en particulier qui était celui de la finance avec les banques. »

Jérôme : « L’autre difficulté a été les premiers recrutements. Il nous fallait de bons profils, car notre objectif n’était pas d’être des sous-traitants. Mais bien recruter, c’est toujours compliqué. Quand les candidats se faisaient « chasser » par une entreprise comme la nôtre avec 1€ de capital et sans bénéfices, on peut comprendre que c’est un risque à prendre. Sortir de sa zone de confort c’est toujours difficile. Mais on a réussi ! Nous avons réussi à convaincre (et certains sont encore avec nous aujourd’hui). Nous leur proposions une nouvelle aventure en quelque sorte, un pari qui avec le temps s’est avéré gagnant. »

  • Vous êtes donc 2 : Séparez-vous les tâches en fonction de vos expériences et connaissances passées ou suivez-vous tous les 2 tous les sujets ?

Clément : « Jérôme veille au grain, moi je veille au champ. On suit tous les 2 toutes les tâches avec plus ou moins de finesse. Nous avons chacun nos particularités mais nous gardons un œil sur tout, bien évidemment. Jérôme est sur la partie administrative, financière et Business TIBCO, je gère l’encadrement de la gestion commerciale et fais moi-même du business. »

  • Comment envisagez-vous l’avenir ?

Jérôme : « Florissant. Nous avons une situation financière assainie, une croissance à 2 chiffres en ce moment et cela est bien parti pour continuer sur les 5 prochaines années. »

  • Qu’est-ce qui vous donne au quotidien l’énergie d’avancer et développer votre entreprise ?

Clément : « Les gens qui la compose et réussir à créer une énergie d’entreprise de plus en plus forte chaque jour. On sent que les employés ont assimilé notre état d’esprit. Ceux qui ne l’avaient pas compris ne sont plus là aujourd’hui. Pour les autres, tout ce passe à merveille, on est heureux de venir travailler chaque jour et nous avons de très bons retours employés avec qui nous sommes en contact quotidiennement. La porte de notre bureau est toujours ouverte et nous discutons constamment avec tout le monde. C’est très important pour la vie d’une entreprise. »

Portrait 2.0
Les employés de Square IT Services en pause sur la terrasse aménagée.
  • Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui souhaitent entreprendre ?

Clément : « Vas-y !!! Sois patient, très déterminé et courageux car tu es aussi seul contre tous. Lâche rien, c’est toujours compliqué au début et même à la moitié. En réalité, il y a tellement de gens qui n’osent pas. Tu as toutes les raisons pour ne pas le faire : un confort de vie, une bonne place (ou non) dans une entreprise depuis un moment. C’est toujours un risque de quitter une zone de confort mais quand on voit le résultat, nous ne regrettons absolument pas de l’avoir fait. Certaines personnes ont décidé de le faire dans notre entourage et nous les aidons par des conseils, des expériences. »

  • Cette année, Square IT Services a 10 ans, ce n’est pas rien. Comment vous compareriez votre entreprise en ce moment et il y a 10 ans ?

Jérôme : « Je ne sais pas comment on se voyait dans 10 ans, il y a 10 ans. Peut-être déçu car nous avions énormément d’ambitions. Nous imaginions qu’en 10 ans nous serions au moins 200, voire plus, mais l’évolution est lente. Mais à partir de maintenant, nous sommes sur une très bonne lancée donc nous allons grandir de plus en plus rapidement. »

Clément : « C’est très satisfaisant d’avoir une entreprise à notre image, de faire en sorte que les gens soient bien chez nous. Dans les réussites dont on peut se vanter, nous avons rencontré de grandes difficultés financières mais nous n’avons pas abandonné et su trouver des solutions. Aujourd’hui tous les voyants sont au vert pour exploser. Je ne pensais peut-être pas que cela serait si compliqué au départ. Heureusement nous avons quand même bien géré pour ne jamais avoir de problèmes en terme administratif. Ce n’était pas un long fleuve tranquille. On a eu beaucoup de chance dans notre malheur, mais quand même beaucoup de malheurs qui sont aujourd’hui derrière nous. »

  • Comment pensez-vous positionner votre société dans les 3 prochaines années ?

Jérôme : « Double expertise : SSII classique et éditeur de logiciel. On souhaite se positionner sur des pôles d’expertise qui sont TIBCO et Microsoft. Sur TIBCO, on veut être le leader français, voire européen sur les technologies BusinessWorks. »

  • Qu’est-ce qui différencie votre société de vos concurrents ?

Clément : « C’est le côté humain, les niveaux de salaires, l’attachement à la société, le sentiment d’appartenance, l’identité, la reconnaissance. Chez Square c’est sympa, on a l’impression que les gens ne se sentent pas lésés. La clientèle grands comptes aussi c’est très important, mais tout le monde les a déjà plus ou moins. »

  • Avec du recul, qu’est-ce que vous changeriez à ce jour dans votre entreprise ?

Clément, Jérôme : « Les parasols de la terrasse. »

  • Avez-vous d’ores et déjà des choses à annoncer pour 2017 ?

Clément, Jérôme : « Nous allons fêter nos 10 ans avec tous nos salariés. »

PROPOS RECUEILLIS PAR VALENTIN SEBART, COMMUNITY MANAGER CHEZ SQUARE IT SERVICES.

Publicités